Prévention des accidents & éducation routière

Attention aux enfants sur le chemin de l’école!

À la fin des vacances scolaires, des dizaines de milliers d’enfants dans toute la Suisse entament leur année d’école. Beaucoup de choses nouvelles et intéressantes les attendent. Le chemin de l’école aussi est une découverte. Plus particulièrement pour les plus petits en âge préscolaire, c’est un défi important. Le début de l’école signifie une augmentation du risque d’accidents pour les enfants. Afin d’assurer aux enfants un déplacement sans danger, il faut mettre en œuvre des cours d’éducation routière efficaces et des campagnes de prévention, effectués par la police et l’ACS, qui sont soutenus dans leurs efforts par les parents et les enseignants.

Les enfants ne connaissent pas encore tous les dangers du trafic routier. En raison de leur évolution cognitive, ils ne sont pas capables d’évaluer de manière adéquate les situations de la circulation routière. Pour les enfants jusqu’à neuf ans, traverser la chaussée constitue toujours le danger principal. Ils apprennent pourtant très tôt que le passage pour piétons ne doit pas être abordé autrement que par « attendre – regarder à gauche – regarder à droite – dresser l’oreille – regarder à gauche – traverser », mais pour les plus jeunes, traverser une route engendre un grand sentiment d’insécurité. Il est du devoir du Merle Blanc de l’ACS et du programme d’éducation routière de l’Automobile Club de Suisse, avec de son programme « Ouvrez les yeux ! », de réduire cette insécurité et de faire adopter aux enfants un comportement adapté.

L’éducation routière du Merle Blanc

Munis d’un véhicule et du matériel didactique de l’ACS Automobile Club de Suisse, les instructeurs routiers de la police organisent l’éducation routière dans les écoles enfantines et les écoles primaires. Ce sont des leçons adaptées à leur âge, enseignées de façon pratique et durable, en collaboration avec le Merle Blanc. Lors de cet enseignement, les enfants sont associés activement aux cours.

Dans l’éducation des enfants, les parents tiennent un rôle de première importance. Ils sont conscients de leur devoir d’exemple et traversent la route uniquement sur le passage pour piétons. Si vous conduisez vous-même une voiture, laissez suffisamment de temps aux enfants, postés au bord de la route, pour traverser la chaussée sur le passage pour piétons. Ne leur faites aucun signe de la main et arrêtez votre véhicule toujours complètement. Ne klaxonnez pas et continuez à garder un œil sur l’ensemble du trafic routier.

Le message crucial du Merle Blanc s’adresse aussi bien aux piétons qu’aux conducteurs: « Ouvrez les yeux » !

Plus d’informations: www.merleblanc.ch

Image: Automobile Club de Suisse

Auteur: Anita Brechtbühl

Cet article vous plaît-il ?:

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.