ACS Visa Cards

ACS Visa Card

Chef d’œuvres suisses

Chef d’œuvres suisses – Depuis 2003, des véhicules produits en Suisse ou dotés d’une carrosserie suisse spécifique ornent les Cartes Visa ACS. Ils ont été photographiés en studio par le photographe Michel Zumbrunn, célèbre bien au-delà des frontières suisses. Dans la nouvelle série de l’ACS Visa Classic Card et de l’ACS Visa Gold Card apparaissent deux exemplaires uniques de la Carrosserie Graber à Wichtrach.

ACS Visa Card

Le 18 décembre 1961, le châssis no 26 777 de l’Alvis TD 21 a été expédié par Alvis Limited à Graber Wichtrach en Suisse. Sur la facture originale figurent les 827 Livres facturées par Alvis Ltd à Graber. Le « rolling chassis » est arrivé en Suisse le 17 janvier 1962 sur un wagon de train, en passant par le poste de douane de Muttenz, et il a été dédouané et acheminé vers Wichtrach, aux ateliers de Hermann Graber. Immédiatement, la réalisation d’une carrosserie coupé, conformément aux plans de Graber, a été entreprise, puisque ce coupé et un cabriolet, également posé sur un chassis des Alvis TD 21, devaient être présentés au Salon de l’automobile de Genève, en 1962.

ACS Visa Card

Après le salon, en 1962, le coupé Alvis TD 21 (Chassis 26 777) a été vendu à Zurich, puis en 1963 à un entrepreneur en bâtiment de Saint-Gall. De 1964 à 1989, le coupé Alvis stationnait près du Greifensee, où l’un des membres fondateurs de Swiss Car Register a eu la possibilité de l’acquérir. Après une restauration de cinq ans, il effectua de nombreux voyages en Suisse et à l’étranger, conduit par son propriétaire, pour participer à des concours de beauté et des événements organisés par des clubs.

À partir de janvier 1947, Graber Chassis fabriqua des châssis du constructeur Alvis, sur ordre de Patthey et fils à Neuchâtel, l’importateur de l’époque. Plus tard, le garage Kreuz Hauser à Zurich reprit la représentation Alvis qui, par la suite, a été transmise à Hermann Graber. L’étroite collaboration entre Graber et Alvis aboutit à l’élaboration de carrosseries Graber Special intemporellement belles. Plus tard, celles-ci ont été également fabriquées sous licence dans les ateliers du constructeur de carrosseries anglais Park Ward.

La collaboration avec Alvis prit fin en 1968, lorsque le tout dernier châssis pour voiture de tourisme quitta les ateliers Alvis et fut équipé chez Graber d’une carrosserie de cabriolet. Par la suite, Alvis cessa la production de voitures de tourisme pour se concentrer sur la production de véhicules militaires. Dans les ateliers Graber, environ 130 châssis Alvis ont été montés, beaucoup d’entre eux se trouvent aujourd’hui encore sur les routes et témoignent de l’art du design et d’artisanat suisse.

Un autre monument de la période créative d’après-guerre de Graber a été sélectionné pour figurer sur l’ACS Gold Card : une Delahaye 135 M Graber Cabriolet (Chassis Nr. 800 600) de 1948. Entre 1940 et 1949, 24 Delahaye ont été montées par Hermann Graber. L’indubitable « Graber Line » est également perceptible dans le cabriolet Delahaye Graber. Au cours de ces années, les lignes se sont progressivement transformées pour ressembler de plus en plus à la forme Ponton. Hermann Graber, lui aussi, ne voulait pas ignorer cette nouvelle tendance et avec son design, il était même en avance sur son temps.

Les Delahaye
Avec leur moteur six cylindres de 3,5 litres, les Delahaye étaient équipées d’un ou de trois carburateurs Solex (au choix), proposaient des performances sportives et une vitesse de croisière élevée. La transmission Cotal contribuait de manière significative au confort du voyage. Lorsque l’élégante et solide cabriolet Konstruktion de Hermann Graber a été ajouté à la gamme, il était le « nec plus ultra » » des voitures de l’époque – avec des répercussions sur le prix : pour le véhicule fini, il fallait débourser environ CHF 41’500. La part des coûts de construction de la carrosserie peut être estimée à CHF 12’500 environ, en fonction des suppléments demandés. En moyenne, 1’600 heures de travail ont été nécessaires.

Après l’achèvement du cabriolet Graber, la Delahaye fut livrée à Meilen et testée et approuvée par le Bureau de la circulation routière en septembre 1948. Suite à une défaillance des roulements, les fabrications des Delahaye et d’un autre cabriolet Graber ont été arrêtées simultanément. Les deux Delahayes ont été acquises pour être restaurées par deux frères de l’Oberland zurichois à la fin des années 1980. Avec un engagement personnel impressionnant, les deux véhicules ont été entièrement restaurés sur une période de cinq ans et ont ainsi pu être préservés pour la postérité. Ils sont aujourd’hui en main d’autres propriétaires. Chapeau, Monsieur et Madame Graber et les collectionneurs.

ACS Visa Card ACS Visa Card

Demandez dès maintenant la carte Visa ACS

Images: Michel Zumbrunn

Auteur: Urs P. Ramseier

Cet article vous plaît-il ?:

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.