LEXUS LC 500

Coupé sport de luxe

https://blog.acs.ch/wp-content/uploads/2017/11/lexus-LC-500_05.jpg
Lexus-LC-500_5
https://blog.acs.ch/wp-content/uploads/2017/11/lexus-LC-500_04.jpg
Lexus-LC-500_4
https://blog.acs.ch/wp-content/uploads/2017/11/lexus-LC-500_03.jpg
Lexus-LC-500_3
https://blog.acs.ch/wp-content/uploads/2017/11/lexus-LC-500_02.jpg
Lexus-LC-500_2
https://blog.acs.ch/wp-content/uploads/2017/11/lexus-LC-500_01.jpg
Lexus-LC-500_1

 

Drapé dans un habit excitant, le nouveau coupé sport de luxe LC 500 de Lexus propose un moteur V8 atmosphérique surpuissant ou un moteur hybride économe.

En Suisse, la grande majorité des clients Lexus se décide pour une motorisation hybride. Avec le nouveau coupé sport de luxe LC 500, cette part pourrait subir une légère baisse, pour néanmoins représenter encore les deux tiers des commandes.

« Enfin ! », se seraient exclamés les clients potentiels en découvrant les premières images de la Lexus LC 500. Bien que la marque « Premium » soit connue pour ses modèles de qualité supérieure, les feux d’artifices au niveau de design brillent par leur absence. Visiblement, les japonais ont planché sur ce déficit. Le nouveau coupé sport attire l’œil immédiatement. Le véhicule sportif propose un subtil équilibre entre les éléments de style traditionnel et un design résolument innovant. La LC 500 est longue de 4.77 m, mais paraît moins grande au premier abord. La voiture offre officiellement 2+2 sièges, mais le confort des sièges incurvés à l’arrière ne suffira que pour de trajets courts. Ces sièges arrières fonctionneront vraisemblablement plutôt comme un espace bagage supplémentaire. Au vu du petit coffre (172-197 litres, ce n’est pas dépourvu de sens si l’on souhaite partir à bord du coupé LC 500 pour des voyages plus longs.

En ce qui concerne les moteurs, on a l’embarras du choix. D’un côté, le moteur atmosphérique V8 surpuissant enthousiasmera tous ceux qui ont plus d’essence que de sang dans leurs veines Outre le potentiel de performance, c’est le bruit rugissant du moteur qui séduit les amateurs. La voiture à essence au moteur 5 litres profite d’une nouvelle boîte automatique à 10 vitesses, opérant de façon subtile à vitesse réduite, mais plutôt perceptible lors d’accélérations. Son poids relativement élevé de 1’935 kg fait de la LC 500 un coupé sport axé sur le confort, plutôt qu’une véritable voiture de sport pur-sang.

La version hybride avec son moteur V6 / 3.5 litres fournit une performance du système appréciable de 359 CV. Bien entendu, elle ne peut pas produire les émissions sonores du véhicule à essence V8, mais son bilan écologique est nettement meilleur. Avec une consommation mixte de 6.4 litres (émission CO2 : 145 g/km), la Lexus hybride consomme 5.1 litres de moins que le puissant glouton, qui – à souligner – ne devance qu’à peine les performances de conduite de l’hybride.

La Lexus LC 500 s’achète à partir de 115 900 CHF. Ce prix s’applique aussi bien au V8 qu’à l’hybride et comprend la garantie Lexus « Premium Free Service » portant sur 100’000 km/10 ans. Trois versions (LC Excellence, LC Sport et LC Sport+) sont disponibles au choix. Il reste à espérer que Lexus trouve le courage de présenter, dans un avenir proche, une version décapotable de la LC 500.

Images: Lexus

Auteur: Markus Rutishauser

Cet article vous plaît-il ?:

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.