Conseils pour l'achat de vehicules d'occasion

Le service technique vous donne

Des conseils pour l’achat de véhicules d’occasion

Ce n’est pas seulement en cas de panne que le service technique de l’ACS s’occupe des besoins de nos membres, mais il leur prodigue aussi des conseils et aides lorsqu’ils sont confrontés à des frais de réparation et à l’achat d’une nouvelle voiture.

Peter_Ritzmann Peter Ritzmann, membre du Service technique de l’ACS, connaît bien les thèmes qui intéressent le plus souvent les automobilistes lorsqu’il s’agit d’acheter un véhicule d’occasion. Nous lui avons demandé quelques conseils sur les points auxquels il faut faire attention en achetant un véhicule d’occasion.

À quoi faut-il en principe faire attention en achetant un véhicule d’occasion?

Peter Ritzmann L’acheteur d’une voiture d’occasion doit en tous les cas savoir qu’il lui faudra accepter le cas échéant des prestations de garantie moindres, voire inexistantes, en achetant un tel véhicule. Le prix de nombreuses voitures neuves comporte le service gratuit jusqu’à 100’000 km. En fonction du contrat, les prestations de garantie sont également comprises pour une durée entre deux et cinq ans. Sur les véhicules d’occasion, les prestations de garantie font l’objet d’usages très variables. En cas de sinistres, l’acheteur peut éventuellement se trouver confronté à des coûts importants qui rendent nettement moins attractive l’offre qui semblait initialement très avantageuse.

Jusqu’à quel point est-il important d’acheter un véhicule avec un carnet de service?

Peter Ritzmann Je recommanderais en principe l’achat d’un véhicule avec un carnet de service où figurent toutes les inspections dont il a fait l’objet. On peut y vérifier si tous les travaux d’entretien ont été effectués conformément aux prescriptions. De nombreux véhicules d’occasion sont âgés entre un à trois ans. Ces voitures proviennent de personnes qui conduisent beaucoup et qui se séparent généralement de leur véhicule après la première phase sans service pour acheter une nouvelle voiture. Si les inspections recommandées par le fabricant manquent, cela peut rapidement s’avérer très coûteux (coûts du service). Le carnet d’entretien nous permet par ailleurs de vérifier si le nombre de kilomètres affiché au compteur est réaliste ou s’il a éventuellement été manipulé. Les valeurs doivent concorder.

Qui a les meilleures offres à proposer: les garages spécialisés ou les personnes privées?

Peter Ritzmann Je recommande très clairement d’acheter les véhicules d’occasion auprès d’un spécialiste. Cela signifie qu’il vaut mieux renoncer à acheter des voitures d’occasion à des privés ou garages d’arrière-cour, et cela pour les deux bonnes raisons suivantes: les vendeurs privés demandent souvent plus d’argent pour leur véhicule d’occasion et ne fournissent de surcroît aucune garantie, pas plus que les garages d’arrière-cour. C’est donc acheter un chat dans un sac. Cela peut rapidement s’avérer très risqué.
Nous recevons constamment des demandes de membres de l’ACS qui ont peu d’expériences avec la structure des prix habituelle sur le marché. Nous examinons alors ensemble les principales données. Les offres de personnes privées s’avèrent souvent trop chères.

Cela signifie-t-il que les membres de l’ACS peuvent faire examiner par le service technique des offres choisies?

Peter Ritzmann Ritzmann Oui, parfaitement. Nous nous chargeons non seulement du contrôle des factures de réparation, mais nous proposons aussi à nos membres le service d’évaluation du véhicule selon Eurotax.

Sur quels tableaux d’évaluation ou prescriptions statistiques reposent vos évaluations?

Peter Ritzmann Nous nous référons aux indications fournies par Eurotax. Elles prennent en considération le nombre des kilomètres au compteur, l’âge et l’état du véhicule, mais aussi les équipements spéciaux. Une deuxième source d’évaluation nous est fournie par auto-i-dat.

Quelles sont les performances des véhicules accidentés?

Peter Ritzmann Il m’est impossible de faire des déclarations générales sur ce point. Je ne déconseille pas systématiquement l’achat de véhicules ayant eu un accident. Cela dépend des dégâts causés sur le véhicule. Les dégâts aux châssis sont à déconseiller. Nous faisons attention à celui qui a effectué les réparations– était-ce un expert? On peut à cet effet demander de voir la facture pour contrôler les travaux qui ont été effectués et pour voir si les pièces nouvellement montées sont de qualité irréprochable. Voici un conseil simple : ceux qui couvrent un véhicule accidenté par une assurance casco complète sont certains de bénéficier d’une réparation effectuée dans les règles de l’art et complète.

Compte tenu de l’offre gigantesque sur les portails en ligne, on pourrait penser que les prix baissent pour être encore en mesure d’écouler les véhicules. Pouvez-vous le confirmer?

Peter Ritzmann Non, ce n’est pas mon impression. En effet, sur les plates-formes en ligne, on trouve aussi les offres de personnes privées qui proposent souvent leur véhicule à des prix exagérés. La règle «la surenchère réduit les prix» ne joue pas en l’occurrence. Mais il va de soi que l’on peut aussi trouver parmi ces offres de « vraies bonnes affaires » – encore faut-il les trouver.

Pour conclure, voici encore une question: êtes-vous en tant que service technique en droit de recommander des agents ou plates-formes?

Peter Ritzmann L’ACS est une institution indépendante. C’est pourquoi nous ne souhaitons pas nous référer explicitement à des agents déterminés ou à des marques précises et n’en avons d’ailleurs pas le droit. Nous adoptons donc une démarche réactive: nos membres nous contactent avec des demandes concrètes et nous les apprécions en recommandant ou déconseillant un achat.

Nous vous remercions de cet entretien !

 

Service technique de l’ACS

Le service technique est une offre proposée à tous les membres de l’Automobile Club de Suisse. Des experts neutres suivants se tiennent à la disposition des membres :

Herr Peter Ritzmann
E-Mail acs.ritzmann@icloud.com
téléphone direct +41 52 503 80 90

Pour pouvez joindre la section des deux Bâle au numéro de téléphone +41 61 465 40 40. Pour les membres de la section Centre, c’est Monsieur Thomas Kohler qui peut être contacté au +41 62 836 04 04.

Pour les membres de l’ACS, les prestations mentionnées sous le point «Étendue de service technique» sont gratuites. Contre une taxe de CHF 50.– , nous nous ferons aussi un plaisir de conseiller ceux qui ne sont pas membres de notre club.

Vous trouverez de plus amples informations sur le service technique de l’ACS sur notre site web.

Auteur: Janine Weise

Cet article vous plaît-il ?:

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.