Ausbauprogramm für das Nationalstrassennetz

Le Conseil fédéral présente son programme d’extension pour le réseau des routes nationales

La décongestion des agglomérations urbaines est en vue

Sur nos routes aussi, les embouteillages font partie du quotidien. Aujourd’hui déjà, les automobilistes suisses passent plus de 20’000 heures par an dans des embouteillages. Malheureusement, aucune amélioration n’est prévisible, bien au contraire. Le nombre de véhicules qui roulent quotidiennement sur nos routes est en constante augmentation. La Confédération estime que d’ici 2040, 20 % au moins du réseau des routes nationales sera régulièrement surchargé. Définitivement pas une perspective réjouissante !

Mais il y a une bonne nouvelle : le Conseil fédéral souhaite supprimer les congestions et investira environ 13,5 milliards de francs, en diverses étapes et jusqu’en 2030, dans l’extension du réseau des routes nationales. Le focus de l’expansion est mis sur les agglomérations urbaines. Des projets urgents, déjà bien avances, concernant toutes les régions du pays, seront réalisés. L’ACS s’en félicite et soutient ces projets d’extensions, présentés à la mi-janvier par la Conseillère fédérale Doris Leuthard.

De notre point de vue, il est désormais essentiel que les cantons, lors de la procédure de consultation, envisagent la pondération et la planification à l’échelon national et renoncent à privilégier d’autres projets, motivés par des intérêts propres. Car dans ce cas, la totalité du programme d’extension se verrait menacé, et sa réalisation serait retardée d’un laps de temps inconnu. Les victimes en seraient, une fois de plus, les automobilistes.

Enfin envisageable : la construction du 2ème tunnel du Gothard

Une autre bonne nouvelle réjouit l’ACS : dans le cadre de sa présentation, le Conseil fédéral a également annoncé avoir sollicité formellement du parlement un crédit de plus de 2,084 milliards de francs pour la réfection du tunnel routier du Gothard. Ce crédit fait partie du crédit d’engagement en vigueur pour les quatre prochaines années. Conformément à la décision du peuple suisse de février 2016, l’argent sera attribué d’une part à la réfection du tunnel existant, d’autre part à la construction du deuxième tunnel du Gothard. Ainsi, le premier pas en direction de la réfection et de l’extension du tunnel du Gothard est effectué. L’ACS s’engagera en faveur d’une mise en œuvre rapide de ce projet.

L’augmentation du prix de l’essence interviendra en 2024 au plus tôt

Voilà un autre message positif dont l’ACS prend acte avec satisfaction : planifiée lors de la constitution de FORTA, l’augmentation de l’impôt sur les carburants de 4 centimes par litre sera ajournée. Ayant été prévue pour 2020 déjà, elle aura finalement lieu en 2024 au plus tôt – et ce en dépit du fait que les 13,5 milliards de francs, prévus pour l’extension annoncée du réseau des routes nationales d’ici 2030, seront mis à disposition par le Fonds pour les routes nationales et pour le trafic d’agglomération (FORTA), constitué récemment. À l’époque, l’ACS s’était fortement engagé en faveur d’un OUI à la création de FORTA, acceptée par le peuple suisse en février 2017. Nous sommes d’autant plus satisfaits que ce fonds contribue maintenant à décongestionner les agglomérations urbaines et à diminuer les embouteillages sur l’ensemble du réseau des routes nationales.

Thomas Hurter

Thomas Hurter
Président central
Automobile Club de Suisse

Auteur: Thomas Hurter

Cet article vous plaît-il ?:

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.