Schulbeginn

Sécurité routière

Les enfants sont facilement distraits

Vifs, enjoués, curieux – les enfants sont pleins d’imagination et s’enthousiasment facilement, aussi bien pour des petits détails que pour des grandes découvertes. Tout cela les distrait facilement, qu’ils soient sur le chemin de l’école ou qu’ils profitent de leurs loisirs.

Les adultes oublient trop facilement que les enfants ne se rendent pas bien compte des dangers de la route et jugent mal les vitesses et les distances, En août, lors de la rentrée des classes, quelque 80’000 enfants vont prendre seuls le chemin de l’école pour la première fois. Ils dépendent donc plus que jamais du comportement correct des adultes et d’une conduite respectueuse des automobilistes. Les capacités cognitives des enfants sont considérées comme le plus grand risque d’accidents. Ce n’est qu’une fois bien développées que les capacités motrices et sensorielles peuvent être utilisées correctement, au sens de la sécurité routière (source : dossier de sécurité du bpa n° 16). Les aptitudes cognitives comprennent, entre autre, l’attention et la perception. Il est donc particulièrement difficile pour les enfants jusqu’à l’âge de dix ans environ de se déplacer en toute sécurité dans le trafic. Pour qu’ils réussissent à se débrouiller seuls, le soutien des adultes est indispensable. Les cours d’éducation routière de la police à l’école et au jardin d’enfants enseignent les bases élémentaires pour l’utilisation des trottoirs et la manière correcte de traverser la rue. Les enfants pratiquent la méthode éprouvée « attendre, regarder, écouter, regarder, traverser », apprennent à traverser la rue sans courir et savent combien il est important de porter le baudrier réfléchissant pour que les autres usagers de la route puissent mieux les voir.

Les adultes doivent remplir un rôle de modèle

Pour que cet apprentissage soit bien perçu et assimilé par les enfants, nous, les adultes, devons donner le bon exemple. C’est précisément parce que le développement des enfants jusqu’à l’âge de 10 ans n’est pas complet qu’ils copient facilement les comportements des adultes. Malheureusement, ils ne copient pas uniquement les comportements corrects… En tant que parents, grands-parents et autres éducateurs, nous devons donc toujours veiller à donner le bon exemple à nos enfants. Si le tram est sur le point de fermer les portes et de démarrer, par exemple, ne traversez jamais la rue en courant avec votre enfant pour rejoindre l’arrêt. Les enfants ne comprendront pas pourquoi les adultes sont autorisés à le faire – et pas eux. Prendre le temps de traverser correctement la rue au bon endroit est un excellent exercice pour l’enfant. N’oubliez pas qu’en tant qu’adulte, vous devez être le parfait exemple. Faites le test et observez comment votre environnement réagit quand vous agissez de manière correcte. Vous motiverez certainement de nombreux autres usagers de la route à servir eux-mêmes de modèles.

Protéger les enfants de situations dangereuses

Le transport individuel remplit également un rôle important. Que vous roulez sur deux ou quatre roues, les enfants doivent toujours être protégés des situations dangereuses sur la route. Si les enfants circulent sur le trottoir, votre attention est requise ! Adaptez votre vitesse, soyez prêt(e) à freiner et conduisez prudemment. En raison de leur développement cognitif, les enfants ne sont tout simplement pas capables de comprendre pleinement des situations du trafic routier et de reconnaître les dangers. C’est surtout en groupe que se développe une dynamique qui, combinée à la curiosité et à l’esprit aventurier des enfants, peut facilement les distraire et provoquer des comportements brusques. Les statistiques le révèlent : la plupart des accidents de la circulation impliquant des enfants se produit à l’écart des passages pour piétons. On peut donc supposer qu’aujourd’hui, les conducteurs sont fortement sensibilisés aux dangers inhérents aux passages pour piétons, mais ignorent encore les dangers qui menacent les enfants dans d’autres situations du trafic routier.

Nous, les adultes, avons donc une mission importante par rapport aux enfants dans la circulation routière. Soyez un modèle, montrez du respect, mais agissez aussi de votre propre initiative. Sur le site internet www.acs.ch, vous trouvez un éventail d’outils éducatifs intéressants et gratuits pour découvrir les dangers de la route avec vos enfants, et pour leur apprendre à adopter un comportement adéquat.

L’ACS souhaite à tous les enfants un bon départ dans la nouvelle année scolaire !

Image: bfu

Auteur: Anita Brechtbühl

Cet article vous plaît-il ?:

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.