opel-x-champs

Nouveautés

Opel X-Champs: moteurs propres pour le trio X

La gamme Crossover d’Opel, comprenant Mokka X, Crossland X et Grandland X, est réarmée de moteurs Moteur Euro 6d TEMP. Ainsi, la marque remplit d’ores et déjà les futures normes antipollution, plus sévères. Et les propriétaires des véhicules n’ont pas à se préoccuper d’une éventuelle interdiction de circuler dans les villes.

L’introduction, l’année passée, du cycle WLTP, qui sera obligatoire pour toutes les voitures particulières nouvellement immatriculées à partir du 1er septembre 2018, et la réduction drastique de la valeur limite des émissions de 95 CO2 / km à partir de 2020m ont confronté les constructeurs de voitures à des défis majeurs. Bien que le cycle WLTP se déroule toujours dans des conditions de laboratoire, il correspond beaucoup plus au comportement de conduite réel que son prédécesseur, le NEDC. De nouvelles vitesses plus élevées sur de plus longues périodes et moins de phases d’attente sont prises en compte. Chaque type de véhicule est testé dans sa version la plus légère et la plus lourde.

Opel X-Champs 01

« Opel souhaite jouer un rôle majeur dans la course aux moteurs les plus propres et, parallèlement, offrir la plus grande transparence », promet le constructeur de Rüsselsheim. Aujourd’hui déjà, 85 variations de moteur de la marque au logo avec l’éclair répondent à la norme d’émission Euro 6d-TEMP. Actuellement, ces moteurs sont aussi disponibles pour les trois modèles de SUV d’Opel. Dans la Mokka X, par exemple, le turbo de 1,4 litre avec 120 chevaux remplace l’ancien gouffre à essence de 1,6 litre. Le nouveau moteur développe cinq chevaux de plus que son prédécesseur et consomme très modestement 6,6 l/100 km. La Mokka X est proposée dès CHF 22’950. Pour la Crossland X (à partir de CHF 18’800) et la Grandland X (à partir de CHF 24’100), un trois cylindres supplémentaires de 1,2 litre est désormais disponible. Le moteur à essence turbocompressé à injection directe développe 130 chevaux, pour une consommation de 5,3 l/100 km (121 g/km de CO2). Désormais, la Grandland X à traction avant est également disponible avec un moteur diesel de 1,5 litre (130 chevaux/4,2 l aux 100 km et 110 g/km de CO2). Il complète le moteur diesel de 177 chevaux (4,9 l/100 km et 128 g/km de CO2). Les deux moteurs diesel Euro 6d-TEMP standard peuvent être combinés avec une nouvelle transmission automatique à 8 rapports.

Opel peut être satisfait des chiffres de vente de ses trois modèles X. Les ventes ont augmenté de 2,8 % pour atteindre 17,5 % en l’espace d’un an. Mais d’ici 2021, l’entreprise de Rüsselsheim prévoit d’atteindre 40 pour cent dans le segment des SUV en pleine croissance. Pour ce faire, les trois modèles X seront encore améliorés. D’ici quelques mois, tous les moteurs à essence seront équipés d’un filtre à particules, les moteurs diesel avec convertisseurs catalytiques SCR avec injection d’urée pour réduire les NOx. En Suisse, la famille X est en bonne voie d’atteindre ses objectifs. Au cours des cinq premiers mois de l’année, 37 % des clients Opel ont choisi un modèle X. En 2020, la famille X devrait connaître un regain d’activité supplémentaire, lorsque la Grandland X sera également commercialisée avec un moteur hybride rechargeable (PHEV) et une traction intégrale. Elle est censée jouer un rôle de premier plan dans la stratégie d’électrification d’Opel et devra sortir de la chaîne de montage de l’usine d’Eisenach.

Images: Werk

Auteur: Markus Rutishauser

Cet article vous plaît-il ?:

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.