Suisse Caravan Salon 2017

Plus de confort, plus de design

https://blog.acs.ch/wp-content/uploads/2017/10/suisse-caravan-salon_01.jpg
suisse-caravan-salon_01
https://blog.acs.ch/wp-content/uploads/2017/10/suisse-caravan-salon_02.jpg
suisse-caravan-salon_02
https://blog.acs.ch/wp-content/uploads/2017/10/suisse-caravan-salon_03.jpg
suisse-caravan-salon_03
Du 26 au 30 octobre 2017, les nouvelles tendances du caravaning sont présentées au Suisse Caravan Salon à Berne. Une excellente occasion de garder une vue d’ensemble du secteur camping et caravaning, qui est en progression constante.

Les fournisseurs présentent leurs innovations : Truma montre une jauge de niveau pour bouteilles de gaz : un moyen précis, par ultrasons, de mesurer la réserve en gaz. Les campeurs attendaient cette nouveauté depuis belle lurette ! Dometic présente aux utilisateurs de camping-cars une caméra à vision panoramique, et les manœuvres des camping-cars sont facilitées grâce à l’assistance au parking proposée par des fournisseurs. Les constructeurs de véhicules rivalisent de luxe et de design. Comme la plupart d’entre eux, dans le secteur des motor-homes, Carthago mise sur la Fiat Ducato – en s’efforçant de cacher l’origine du véhicule de la ligne chic-c par un habillage stylé du panneau frontal.

Knaus présente la nouvelle gamme de camping-cars en temps réel et fait preuve d’une nouvelle variation dans l’utilisation efficace de l’espace. Dans la salle de bain pivotante, ce n’est pas l’évier qui bascule par-dessus les toilettes pour libérer plus d’espace pour la douche, mais c’est toute la paroi, y compris l’évier, qui se déplace. Dans les véhicules Laika, on découvre une construction qui encastre la télévision à écran plat de manière peu encombrante.

Les campeurs connaissent depuis longtemps déjà la salle d’eau, appelée « Raumbad », qui s’étend de façon flexible sur toute la largeur du véhicule. La nouveauté : ce système astucieux est utilisé pour la première fois dans un fourgon de VanTourer, large de deux mètres seulement.

Suisse Caravan Salon: un énorme choix de vans

Les vans déroutent par le choix immense de leur plans de cellule, qui vont jusqu’à prévoir des lits individuels, orientés dans le sens de la longueur. Les vans Pilote proposent d’ores et déjà sept aménagements intérieurs, avec deux versions d’aménagement disponibles pour chacun. La même offre se trouve chez Karmann, Pössl et d’autres encore. Tout au moins du point de vue suisse, l’émergence de caravanes compactes ne constitue pas une surprise. La tendance des 4 roues motrices se fait ressentir également dans le secteur des caravanes, où le van est plus indiqué que les mobile-homes munis d’une rehausse large de 2,3 m et d’un poids total allant jusqu’à 3,5 tonnes. Chaque kilo compte, car la traction 4×4 grignote jusqu’à 100 kg de la charge utile. La tendance à la transmission sur tous les essieux s’est emparée également des caravanes et se répand même dans le secteur des camping-cars. Dans ce domaine, Tabbert a posé son T@b «Offroad» sur des roues démunies de traction, afin de suggérer des capacités tout-terrain.

Le véhicule 4 couchettes Dexter 4×4 de Karmann sur la base du Transit est finalement enfin sur commande. Il fait moins de 6 m de long et est abordable, parce que le véhicule Ford est livrable, sortie usine, avec propulsion 4×4. Westfalia fait renaître le Sven Hedin, lancé pour la première fois en 1975 sur la base de la VW LT 28, construit aujourd’hui sur le nouveau VW Crafter qui devrait, lui aussi, être équipé (sortie usine) d’une transmission intégrale. À l’intérieur, on peut d’ores et déjà admirer la rallonge dépliante du lit transversal de deux mètres, à l’arrière, et commander le véhicule en version traction avant. Volkswagen Nutzfahrzeuge n’en est pas encore là : le California XXL sur la base du Crafter est présenté comme Concept Car seulement.

Strada, s’est établi en tant que spécialiste de camping-cars à transmission intégrale sur la base de Sprinter et Ducato. L’entreprise Hymer, bien plus puissante, a récemment intégré dans sa gamme des vans à transmission intégrale. Mais pour sa classe B, renouvelée, elle conserve la traction avant.

De l’originalité en provenance de France

Une fois de plus, les nouveautés les plus originales du Suisse Caravan Salon sont présentées par les français. Le Challenger Genesis 270, par exemple, est équipé de deux lits cabine individuels, posés dans le sens de la longueur par-dessus la kitchenette. En 2018, la marque édite sept nouveaux plans de cellule et dispose désormais de 20 profilés, Bürstner fait même mieux avec 40 profilés. Tout cela démontre la volonté des constructeurs de satisfaire les besoins de tous les groupes d’acheteurs : d’un côté les familles, de l’autre et en « pole position » les seniors, car ces derniers représentent les meilleurs clients. Le caravaning a gagné en popularité en raison des attentats terroristes aussi. Quant aux immatriculations nouvelles, les mobile-homes ont dépassé les caravanes depuis un bon bout de temps déjà, et dans les expositions, ces chambres d’hôtel automotrices prédominent. Et dans le domaine des remorques également, les choses bougent. La caravane Coco de Dethleffs, qui pèse seulement 638 kg, séduit par son nouvel agencement. Activa d’Adria, dans son édition actuelle, est compacte et sympathique. Et pour finir, le peu coûteux Sterkeman présente une version dont les détails ont été constamment améliorés.

Suisse Caravan Salon 2017
26 au 30 octobre 2017 Wankdorf, Berne
Plus d‘informations: suissecaravansalon.ch

Auteur: Jürg Wick

Cet article vous plaît-il ?:

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.