Porsche Taycan

Roadster sous haute tension

Avec la nouvelle Taycan, Porsche a aussi rejoint l’ère de l’électrique. La voiture de sport à propulsion purement électrique, qui trouve sa place entre la 911 et la Panamera, dispose d’une technique de recharge ultrarapide et particulièrement innovante. Son nom est issu des langues orientales et peut être traduit par « jeune poulain sémillant ».

Le design extérieur de la voiture fabriquée en série ressemble beaucoup à l’étude conceptuelle « Mission E », présentée en 2015. Contrairement aux portières à contre-rotation de l’étude, les quatre portières du Taycan – long de 4,96 m – s’ouvrent de façon conventionnelle, avec un pilier B classique situé au milieu. Pour le design du cockpit, les concepteurs se sont basés sur la version originale de la 911 de 1963. L’interprétation moderne des affichages de la Taycan met le focus sur le conducteur.

https://blog.acs.ch/wp-content/uploads/2020/02/Porsche-Taycan_TurboS-02-1.jpg
https://blog.acs.ch/wp-content/uploads/2020/02/Porsche-Taycan_TurboS-05-1.jpg
https://blog.acs.ch/wp-content/uploads/2020/02/Porsche-Taycan_TurboS-06-1.jpg
https://blog.acs.ch/wp-content/uploads/2020/02/Porsche-Taycan_TurboS-08-1.jpg
https://blog.acs.ch/wp-content/uploads/2020/02/Porsche-Taycan_TurboS-11-1.jpg
https://blog.acs.ch/wp-content/uploads/2020/02/Porsche-Taycan_TurboS-12-1.jpg
https://blog.acs.ch/wp-content/uploads/2020/02/Porsche-Taycan_TurboS-13-1.jpg

 

Dans la Taycan, une large console centrale sépare le conducteur du passager. Ni interrupteurs ni boutons s’y trouvent, mais un écran tactile supplémentaire de 8,4 pouces. Il commande les fonctions du véhicule, telle que la climatisation automatique, et opère au moyen d’une confirmation haptique. Le système intégré de reconnaissance de l’écriture manuscrite permet une saisie rapide d’adresses de navigation ou de numéros de téléphone. Au-dessus de l’écran se trouve le système d’info-divertissement au format 10,8 pouces qui commande la navigation et le programme de divertissement.

Et bien naturellement, vous ne trouverez ni moteur à combustion et encore moins un turbocompresseur sous le capot de la Taycan. À la place, vous découvrez une transmission standard à quatre roues motrices et deux puissants moteurs synchrones. Cette conception, plus compacte, est un avantage qui assure un meilleur rendement par rapport aux machines asynchrones. La machine électrique, située à l’arrière et couplée à une transmission innovante à deux vitesse sur l’essieu arrière, constitue une particularité. Lors d’un démarrage rapide, le premier rapport de vitesse très court assure des performances élevées, tandis que le deuxième rapport de vitesse long est utilisé pour atteindre efficacement la vitesse maximale. Le changement de vitesse s’opère sans aucune interruption de la puissance de traction.

Les deux moteurs électriques – aussi bien dans la Turbo que dans la Turbo S – ont la même puissance de 625 CV (460 kW). Cependant, une fonction „suralimentation“ permet de libérer beaucoup plus de puissance durant 2,5 secondes. L’effet n’est pas le même sur les deux modèles. La Taycan Turbo développe 680 CV (500 kW), tandis que la version supérieure Turbo S mobilise jusqu’à 761 CV (560 kW). Au total, un énorme couple de 1’050 Newton-mètre (Nm) est à disposition tandis que dans le modèle de base, on dispose tout de même encore de 850 Nm. La Taycan Turbo S atteint les 100 km/h en 2,6 secondes et – s’il le faut – les 200 km/h en 9,8 secondes. Le modèle turbo moins puissant maîtrise les mêmes accélérations avec très peu d’écart vers le haut : 3,2 respectivement 10,6 secondes. Les deux Taycans atteignent une vitesse maximale de 260 km/h. L’autonomie maximale (selon la norme WLTP = Worldwide Harmonized Light-Duty Vehicles Test Procedure) serait de 450 km pour la Taycan Turbo, de 412 pour la Turbo S.

Les batteries de la Porsche électrique sont logées à plat dans le plancher du véhicule et maintiennent le centre de gravité bas. Les batteries développent 93,4 kWh et pèsent environ 600 kg. La Taycan est le premier véhicule standard à fonctionner avec une tension de système très élevée de 800 volts. Par rapport à la technologie de 400 volts, utilisée normalement dans les véhicules électriques, les temps de charge sont considérablement réduits. La puissance de charge maximale de la Taycan est de 270 kW. Grâce à sa technologie innovante, et en utilisant un réseau de charge rapide, l’énergie nécessaire pour parcourir jusqu’à 100 km (WLTP) devrait pouvoir être fournie en 5 minutes environ. Cependant, les colonnes de charge ultra-rapides d’une puissance de 150 kW restent peu nombreuses. Pour parer à cet inconvénient, Porsche, de nombreux constructeurs allemands et le fournisseur d’énergie Ionity entendent développer l’expansion de ces stations le long des principaux axes du réseau routier européen. En revanche, si vous chargez votre Taycan à domicile, avec une boîte de 11 kW, le processus durera entre six et huit heures.

La Taycan, lourde de près de 2,3 tonnes, est disponible en deux niveaux de performance : Turbo et Turbo S. La version d’entrée de gamme est proposée dès CHF 194’000, le modèle haut de gamme Turbo S dès CHF 237’500. Pour début 2020, Porsche annonce l’arrivée sur le marché de la berline de sport 4 portes Taycan, fabriquée dans l’usine principale de Porsche à Zuffenhausen.

Auteur: Markus Rutishauser

Cet article vous plaît-il ?:

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.