Sécurité routière

Responsable d’un accident – comment vivre avec ce traumatisme ?

Pour toutes les personnes concernées, un accident de la circulation avec blessures graves représente un événement traumatisant. C’est évidemment le cas pour ceux qui ont perdu un être cher, mais aussi pour les hommes et les femmes qui survivent en subissant les séquelles de blessures graves. Ils doivent retrouver leur place dans la vie. Et la vie après un accident ne sera plus jamais la même pour ceux qui en sont responsables.

« L’objectif zéro » du Conseil fédéral nous met au défi, dans le domaine de la prévention des accidents, de trouver les moyens de ramener à zéro le nombre de morts sur les routes. Bien que ce nombre ait diminué de manière assez régulière au cours des dix dernières années, 233 personnes ont perdu la vie sur les routes suisses en 2018. Au total, plus de 18’000 accidents de la route avec blessures corporelles se sont produits l’an dernier. 3’873 personnes ont été grièvement blessées.

Personne ne souhaite être impliqué dans un accident entraînant des blessures graves. Et pourtant, cela peut arriver à n’importe qui d’entre nous. L’agitation et la densité du trafic sont énormes aujourd’hui. Il est de plus en plus difficile de s’insérer dans le trafic sans risques d’accident. Et en cas d’accident, ce sont les instances publiques qui décident des conséquences juridiques. Pour les personnes qui ont causé un accident, cependant, de nombreuses questions restent sans réponse. « Comment gérer ma culpabilité ? Quelle attitude adopter face aux proches de la victime ? Comment informer les amis ou collègues de travail ? Pourquoi la vie me fait-elle subir une telle épreuve ? Comment puis-je continuer à vivre avec ce qui s’est passé ? »

Info-Entraide Suisse est l’organisation faîtière des centres d’entraide dans toutes les régions de Suisse. Elle soutient les personnes qui souhaitent créer elles-mêmes un groupe d’entraide ou qui souhaitent rejoindre un groupe existant. Ces groupes permettent d’établir le contact avec des personnes ayant le même problème, une préoccupation commune ou qui se trouvent dans une situation de vie similaire ou identique. Elles peuvent ainsi s’entraider. Responsabilité personnelle, aide et solidarité sont les caractéristiques déterminantes et marquantes de l’entraide communautaire.

Un homme qui a causé récemment un accident de la circulation aux conséquences graves souhaite fonder un groupe d’entraide. D’autres personnes dans le même cas qui souhaitent participer à ce groupe peuvent contacter www.selbsthilfeschweiz.ch ou www.selbsthilfe-be.ch ou composer le numéro du conseil téléphonique 0848 33 99 00. Si vous préférez faire cette démarche par écrit, envoyez un mail à info@selbsthilfe-be.ch.

Auteur: Anita Brechtbühl

Cet article vous plaît-il ?:

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.