ACS Automobil Club der Schweiz und Allianz Global Assistance

Allianz Global Assistance

Un départ réussi

Daniel Schaffner est Head Organisation Management & Procurement auprès d’Allianz Global Assistance. Le nouveau partenaire assistance de l’ACS a conduit le processus global d’implémentation sous la responsabilité de cet homme qui, avec ses équipes de spécialistes ainsi que les collaborateurs de l’administration centrale et les sections de l’ACS, a assuré la continuité des prestations d’assistance pour tous nos membres.

Daniel Schaffner Daniel Schaffner

La migration de l’ancien au nouveau partenaire assistance était un processus intense et chargé, impliquant de nombreux acteurs. Une très bonne coordination et une excellente supervision du processus étaient nécessaires pour garantir un départ sans problèmes, dans la nuit du 1er janvier 2018. Nous avons questionné Daniel Schaffner au sujet de cette date de référence et des conditions nécessaires au succès de la transition, réalisées en coulisses.

Monsier Schaffner, qu’avez-vous fait dans la nuit du 31 décembre, à minuit ?

J’ai effectivement pu fêter ce moment fantastique avec des amis, car j’étais très confiant par rapport au début de ce partenariat. Mais mon téléphone mobile a sonné très souvent, et mon équipe m’a informé sur chaque avancée importante. De nombreux éléments ont été préparés en avance et devaient être synchronisés. Avant tout, la transition téléphonique devait se dérouler impeccablement. La tension était grande et je voulais être prêt à intervenir en cas d’urgence. Heureusement, la préparation solide et le remarquable travail d’équipe a permis un déroulement sans problèmes.

Le 1er janvier 2018, à minuit, AGA a débuté ses prestations d’assistance pour l’ACS. Comment ce premier jour s’est-il déroulé?

La joie d’avoir réussi le départ de cette coopération a perduré. La concentration était toujours au plus haut niveau, car il s’agissait de garantir l’accessibilité durant toute la nuit et le contrôle renouvelé de tous les processus le lendemain matin. Nous nous sommes aperçus rapidement que tout s’était déroulé à la perfection. Les données étaient stockées dans nos systèmes, notre plateforme opérationnelle et nos collaborateurs étaient formidablement préparés et très motivés. Grâce au reporting, j’ai pu suivre l’évolution en temps réel et constater que nous pouvions offrir nos services habituellement excellentes à de nombreux clients déjà. Au cours des deux premiers jours, nous avions déjà traité 100 cas d’assistance, dont 17 à l’étranger.

Qu’est-ce qui devait être adapté, organisé et coordonné pour arriver, fin décembre, aux conditions nécessaires à un départ sans problèmes ?

Très tôt déjà, j’avais compris que cette implémentation demandait une équipe forte, et que nous devions planifier et utiliser le temps imparti au mieux possible. Dès le début de la phase de conception, j’ai pu expérimenter la fantastique collaboration avec l’administration centrale de l’ACS. Par la suite, les projets partiels étaient définis et toutes les thématiques étaient réparties entre les collègues les plus expérimentés. Dans ce processus, nous avons mis le focus sur le travail en équipe, sur une coordination intense et sur une transparence absolue. Du côté technique, tous les systèmes et les échanges de données ont été mis en place. Le défi était alors de recruter de nouveaux collègues pour la plateforme opérationnelle qui remplissaient nos exigences et s’identifiaient avec nos valeurs.
En ce qui concerne les projets partiels, nous avions intégrés très tôt déjà des représentants de diverses sections de l’ACS. Cette collaboration nous a permis de prendre en compte les idées, soucis et attentes des membres de l’ACS lors de la réalisation du projet. De plus, nous avons créé ainsi un chemin menant à des innovations communes. Je suis donc très enthousiaste par rapport à notre collaboration future et sûr d’un partenariat fort entre l’ACS et Allianz Global Assistance.

Merci beaucoup pour cette entrevue !

Image: zVg

Auteur: Markus Rutishauser

Cet article vous plaît-il ?:

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.